[OSM-talk-fr] GeOnG 2010 - 2eme Forum de la Géomatique au Service de l'Humanitaire

Marc SIBERT marc at sibert.fr
Ven 24 Sep 19:04:13 UTC 2010


Le 19 septembre 2010 22:59, François Van Der Biest <
francois.vanderbiest at camptocamp.com> a écrit :

> Salut,
>
> Je confirme que l'événement est couvert : Nicolas Chavent & Frederic
> Bonifas pour HOT, Rodolphe et moi-même pour OSM.
>
> Une bière est prévue pour le soir, avec tout ce petit monde, plus Sly
> et Pierre Mauduit...
>
> Marc, n'hésite pas à te rapprocher de Nicolas, en copie, pour
> organiser ta participation.
>
> A+
> F.
>
> ...
> >> > Pour info,
> >> >
> >> > Organisé par l'association CartoONG
> >> > GeOnG 2010 - 2eme Forum de la Géomatique au Service de l'Humanitaire
> le
> >> > 23-24 Septembre à Chambéry, Savoie.
>

Bonsoir,

Un petit "up" sur ce fil pour vous dire que cela c'est bien passé, grâce à
la présence et au travail des contributeurs / acteurs cités ci-dessus.

De mon point de vu extérieur au monde de l'humanitaire, je dirais que les
ONG ont besoin de "nous" mais elle n'en ont pas encore pris conscience.
Il va falloir marteler le message et leur "prouver" tous les bénéfices que
peut leur apporter OSM. On ne fera pas bouger des "mammouths" si facilement
!

Pour rappel, les problématiques exprimées sont :
- la licence OSM (en particulier l'exploitation commerciale des données) est
"incompatible" avec leurs donateurs (quelle est la validité de cet argument
???)
- quelle confiance donner à OSM (risque de modifications de l'information
vitale ou d'erreur) ; ils demandent un processus de validation de la donnée
que nous ne pouvons / voulons mettre en place : c'est du libre quoi !
- une concurrence entre la fourniture de carte professionnelles et celles
d'OSM.

Malgré tout des contacts ont été noués, j'espère qu'ils seront fructueux.

De mon côté, je vois plusieurs pistes à explorer :
1. travailler avec les humanitaires sur le terrain à titre personnel (nous
sommes principalement des contributeurs bénévoles) ; peut être mettre en
place des binômes (un homme de terrain + un OSMeur averti pour l'aider et le
décharger des taches purement techniques : saisie dans OSM, communication
avec la communauté en cas de doute sur les tags...)
2. Travailler avec de petites ONG (coopération plus facile en amont :
formation des voyageur aux relevés, utilisation / intégration d'OSM dans
leurs études initiales et/ou dans leurs rapports auprès de leur
bailleurs...)

Voilà un petit débrief à chaud.

En tout cas un grand merci à CartoONG de nous avoir permis de rencontrer et
discuter avec les ONG et un grand bravo à notre équipe de lobbyistes pour
leur travail dans le milieu de l'humanitaire.

A+

-- 
Marc Sibert
marc at sibert.fr
-------------- section suivante --------------
Une pièce jointe HTML a été nettoyée...
URL: <http://lists.openstreetmap.org/pipermail/talk-fr/attachments/20100924/af967163/attachment.htm>


Plus d'informations sur la liste de diffusion Talk-fr