[OSM-talk-fr] GPS sans data?

Philippe Verdy verdy_p at wanadoo.fr
Mer 25 Sep 00:25:42 UTC 2013


Le 24 septembre 2013 20:04, Marc SIBERT <marc at sibert.fr> a écrit :

>
> Je ne sais pas s'il faut le remercier pour ces propos aproximatifs. Encore
> une fois il apparait que cette réponse reste approximative mélangeant sans
> le dire quelques vérités, des phantasmes personnels et des contres-vérités.
>
> Démonstration :
>
> Le 24 septembre 2013 18:42, Philippe Verdy <verdy_p at wanadoo.fr> a écrit :
>
>
>>
>>
>> Le 24 septembre 2013 17:46, Shohreh <codecomplete at free.fr> a écrit :
>>
>>> Merci pour toutes ces infos.
>>>
>>> Une chose que je ne comprends pas : lorsqu'on active le module wifi sans
>>> se
>>> connecter effectivement à un hotspot (parce qu'ils sont tous protégés par
>>> mot de passe), comment Android fait-il pour communiquer avec les serveurs
>>> Google afin de lui envoyer la liste des hotspots du quartier et récupérer
>>> les infos de géolocalisation?
>>>
>>
>> Il ne peut pas. Les hotspots wifis  détectés ne servent à rien (pout cela
>> il faudrait que l'appareil garde un cache des hotspots localiés dans le
>> passé, mais on ne trouve pas ça sur un smartphone. Bref il ne reste que le
>> GPS intégré.
>>
> Vérité (évidente)
>
>>
>> Si ça passe par le data, ça signifie que cette solution n'est pas dispo à
>>> l'étranger si on a désactivé le data roaming?
>>
>>
>> En théorie oui, Mais il n'est pas exclu que certanes communications data
>> GSM passent sur des accès vers certains sites Internet "gratuits" même avec
>> le data roaming désactivé. Pour l'instant ça n'existe pas sur le data
>> roaming des réseaux mobiles 2G/3G. Mais concernant le wifi via les hotspots
>> ouverts commerciaux il peut être assez facile d'en trouver pour communiquer
>> même sans acheter une clé personnelle et activer son compte.
>>
> Phantasme perso : qui voudrait que certains réseaux (à venir)
> permettraient le routage des données à l'insu de l'utilisateur et
> gratuitement. Quel opérateur philanthrope et xénophile ferais ça ?
> Effectivement, ça n'existe pas : alors n'en parlons pas ! Il peut être
> assez facile... à celui qui n'a pas à écrire le code qui testera la
> connexion Internet de n'importe quel HotSpot Wifi, sachant qu'en général il
> faut donner son accord formel pour établir une connexion.
>
>>
>>> De même, comment peut-il géolocaliser par les antennes GSM si pas de
>>> connexion data pour dialoguer avec Google?
>>>
>>
>> Pareil. Mais qui dit que les antennes GPS ne vont pas se mettre à
>> diffuser leurs propres coordonées pour permettre les triangulations ? Pour
>> l'instant ça n'existe pas mais les opérateurs seront tentés d'activer et
>> standardiser le protocole sous la pression de géants comme Google et de
>> nombreux acteurs qui de plus en plus veulent pouvoir nous géolocaliser en
>> tout temps et toutes conditions (et surtout si cela ne coûte rien
>> monétairement à l'utilisateur)
>>
> Et là c'est la total, on mélange les abréviations, GPS / GSM (je conviens
> que c'est facile) & phantasmes encore avec des opérateurs obligés par des
> géants (on plane en plein mystique là) et pourquoi pas un génie dans une
> bouteille qui exausserait les voeux de Philippe ?
>
>>
>>
>  D'autres pistes vont se dessiner aussi : le Bluetooth et le NFC / RFID
>> pourrit avoir aussi son capteur dans le smartphone, avec une localsation
>> hyperprécise pour certains lieux assez ponctuels mais de passage obligé
>> (dans les réseaux de transport).
>>
> NFC : Near Field Communication (en général pas au delà de quelques
> centimètres), RFID rien à voir avec la géoloc.
>

J'ai juste parlé de pistes et ces pistes existent déjà. Pas la peine
d'expliquer le sigle, je sais très bien que la porté est de moins d'un
mètre et c'est pour ça que je parlais que des points de passage obligés. Ce
sont bien des techniques de communication sans fil,dont on n'imagine même
pas encore toutes les possibilités, mais dont l'implantation dans le tissus
économique urbain ne fait que s'intensifier. Qui dit communication avec ces
puces sans fil, dit bornes
capables d'échanger des données. Cesbornes sont belet bienà des points
précis. C'est celui qui installe ces bornes qui contrôle les données.


>  En général les puces RFID retournes un simple UID ; peut-être le
> bluetooth toujours à condition de trouver des protocoles sans session (pas
> à priori dans BT) pour que la comm. mobile/antenne BT permette le transport
> des référence Lat/Long de l'antenne et que le mobile soit à même de
> calculer la distance et l'orientation de son antenne : tout ça est bien
> fumeux en vérité.
>
> Conclusion : méfiez-vous du faux scientifique qui se cache derrière P. ça
> verve généreuse n'est ni valide ni efficace rapportée au nombre de méga
> octets de sa volumétrie de messages. Du bruit et de la pollution "sonore"en
> fait !
>

Te encore plus de bruit de ta part pour ne rien dire du tout sauf dénigrer.
-------------- section suivante --------------
Une pièce jointe HTML a été nettoyée...
URL: <http://lists.openstreetmap.org/pipermail/talk-fr/attachments/20130925/d993a9e6/attachment-0001.html>


Plus d'informations sur la liste de diffusion Talk-fr