[OSM-talk-fr] "Share alike" ou "le partage à l'identique"

Pieren pieren3 at gmail.com
Mar 29 Avr 13:31:21 UTC 2014


Pour ceux qui ne suivent pas les listes de diffusion anglophones ou
n'ont pas eu la chance d'aller au SOTM-US ni d'en voir les vidéos, je
voudrais quand même les tenir au courant d'une attaque sans précédent
sur la license d'OSM (c.a.d. ODbL), bref sur le mode de partage de nos
données.

Pour faire court, il s'agirait de supprimer la clause "share alike" de
la license pour basculer dans un modèle "public domain" (domaine
public, en bon français). Cette clause est fortement contestée par
Mapbox, une entreprise devenue au fil du temps un acteur important
dans l'écosystème d'OpenStreetMap. Ce sont eux qui ont développé
l'actuel éditeur en ligne "iD",eux aussi qui ont changé le design de
la page d'accueil, eux qui ont embaucher les meilleurs experts
logiciels qui gravitent autour d'OSM (les auteurs de mapnik, osrm,
nominatim). Pour ceux qui les suivent, on sait qu'ils remportent un
certain nombre de succès commerciaux grâce à OSM (Craig, multiples
sites de presse,etc), et c'est tant mieux. Mais ils rencontrent aussi
certains freins dans leurs activités commerciales avec la licence
actuelle qui les empêche de faire tout ce qui pourrait être fait grâce
à OSM sans cette clause "share-alike".
Pour rester court (je vais essayer), l'exemple le plus cité par Mapbox
concerne la base adresse de New-York. Cette base est publiée par la
ville dans le domaine public (comme la plupart des données publiques
aux USA d'ailleurs). Mapbox s'est lancé dans l'organisation d'un
import "par la masse (crowdsourcing)" manuel et contrôlé par le biais
du "task manager" développé par HOT. Problème : l'effort est important
et les données publiques (comme partout ailleurs) souffrent d'erreurs
et retards par rapport au terrain. L'administration de New-York
souhaiterait fortement pouvoir profiter des améliorations apportées
dans les adresses de New-York dans OSM. Mais ils ne peuvent pas le
faire parce que leurs données sont dans le domaine publique et la
clause "share-alike" d'OSM les empêchent de le faire. (Un autre
exemple concerne les données d'accessibilité "wheelchair" qui sont
difficile à réutiliser en dehors d'un projet non compatible avec ODbL)
Suite à ce constat, les dirigeants de Mapbox poussent la communauté à
changer de license et à supprimer cette clause qui, selon eux,
restreignent les usages qui pourraient être fait d'OSM, la version la
plus "libre/open" étant de supprimer cette clause "share-alike",
c.à.d. sans contraintes à part peut-être celle de l'attribution. Cela
s'est traduit par un appel au début du dernier Sotm-us pour ce
changement (la vidéo ici [1]), précédé par un billet sur les blogs
d'osm.org ([2]).
Ce qui en retour a récemment donné lieu à certains échanges savoureux
entre Steve Coast (fondateur d'OSM) et Alex Barth de Mapbox sur la
liste de diffusion legal-talk ([3]). Le principal argument de Steve
est que la clause "de partage à l'identique" fait que les données ne
peuvent être améliorées par quelques-uns à leur seul profit (c'est le
principe du share-alike) et que l'autre modèle en "domaine publique"
n'a pas démontré sa supériorité en citant l'exemple de la base de
données géographiques des USA qui est libre de droit (TIGER) et
utilisée par de nombreux acteurs locaux mais dont les mutiples
corrections ne sont pas partagées, faisant au final de cette base
publique un piètre exemple au niveau de la qualité (mais comme c'est
gratuit, beaucoup s'en satisfont). En réponse, Alex avance que la
clause du "share-alike" est nuisible à la communauté car elle empêche
l'utilisation d'OSM dans de nombreux cas, ce qui pourrait en retour
profiter à OSM, que ce sont essentiellement des données et que les
données sont faites pour être mélangées ou empilées avec d'autres
données avec le plus de liberté possible ("more open").
Voila, j'ai essayé de présenter le problème de la manière la plus
neutre possible (je pourrais développer certains points si souhaité).
J'ai bien sûr une opinion sur le sujet mais je voulais avant tout vous
tenir au courant de ce débat qui n'a eu aucun écho en France jusqu'ici
mais qui pourrait potentiellement avoir un impact aussi dans notre
pays si la license venait à changer dans le futur.

Pieren

[1] http://stateofthemap.us/session/more-open/
[2] http://www.openstreetmap.org/user/lxbarth/diary/21221
[3] http://gis.19327.n5.nabble.com/OSM-legal-talk-Attribution-td5804452.html




Plus d'informations sur la liste de diffusion Talk-fr