[OSM-talk-fr] Zonages statistiques Ilots et IRIS

Christian Quest cquest at openstreetmap.fr
Mer 21 Jan 07:45:42 UTC 2015


Le 21 janvier 2015 01:12, Jérôme Amagat <jerome.amagat at gmail.com> a écrit :

>
> Je suis d'accord pour les selections multiples, les ways superposer les
> complique mais pour des sélections simple c'est pas très compliqué.
>
> Exemple pour le Canton Nancy-1:
> Avant,(c'est moi qui ai créé la relation), 3 ways : 1 way qui est une
> partie de la frontière de la commune et 2 ways créé pour les cantons de
> Nancy (1 sert aussi pour nancy 2 et l'autre pour nancy 3)
> Après, 72 ways : toutes les parties superposées avec des highways ont été
> remplacé par des highways. pour cela il a surement fallu coupé des highway
> et des rond point pour avoir que le morceau voulu. il reste quand même 9
> ways de 2 ou 3 noeuds boundary=political pour faire la jonction entre des
> highway. ça fait 72 way pour 13.7 km (71 pour 9.3 km si on enlève le way
> frontière de commune.)
>
> Donc pour moi, ça veut dire qu'on à compliqué les highway avec de
> nouvelles découpes (il n'y a pas déjà assez de tag donnant de bonnes
> raisons de le faire), la relation est beaucoup plus compliquer (avant :
> beaucoup moins d'élément et que des boundary) donc plus de chance d'être
> détruite. En échange, c'est plus facile de faire des sélections multiples.
>
> Ici c'est pou un canton, ou la frontière est plus ou moins lié a la rue,
> mais pour des frontières de communes, ça veut dire que si on déplace la
> rue, le chemin ou la rivière la frontière est déplacer aussi.
> Moi, pour les landuse après m'y être déjà frotter, je ne touche plus au
> landuse qui on été modifié pour ne plus avoir de way superposé, trop
> compliqué.
>


Il y a des cas où les limites sont portées par le même élément (limite de
quartier, limite des IRIS, canton électoral, etc) et des cas où les limites
sont certes proches, mais réellement distinctes (cas typique des limites
administratives).

Dans le premier cas, il me semble préférable et souhaitable d'utiliser le
filaire existant pour définir le multipolygone, et dans le second il faut
avoir des filaires séparés pour qu'un changement de géométrie n'impacte pas
la limite.

Si l'on traçait des géométries distinctes pour chaque limite on aurait un
plat de nouille ingérable (cas fréquent de nombreuses limites passant au
même endroit) et il faut préférer autant que possible la réutilisation du
filaire. Le risque c'est d'avoir des multipolygones cassés, mais on peut
avoir des outils pour les détecter automatiquement et améliorer leur
maintenance.
J'ai d'ailleurs l'impression qu'on en a moins (ou alors les réparateurs
sont super efficaces).

-- 
Christian Quest - OpenStreetMap France
-------------- section suivante --------------
Une pièce jointe HTML a été nettoyée...
URL: <http://lists.openstreetmap.org/pipermail/talk-fr/attachments/20150121/60b3457f/attachment-0001.html>


Plus d'informations sur la liste de diffusion Talk-fr