[OSM-talk-fr] Lieux-dits

Philippe Verdy verdy_p at wanadoo.fr
Mar 28 Aou 23:38:32 UTC 2018


Une agglomération d'une dizaine de foyer (qui comprend souvent le double en
nombre de bâtiments, en incluant les bâtiments de service, qui souvent sont
d'anciennes résidences rurales) est très largement assez grande pour être
qualifiée de "hamlet".
Noter qu'en France il existe même des communes avec une dizaine de foyers
et pas beaucoup plus d'habitants.
"isolated_dwelling" c'est quand il n'y a qu'un grand bâtiment principal et
quelques petits batiments de service, même s'il y a plusieurs occupants, le
tout dans une enceinte unique sans véritable séparation entre eux (juste
des chemins privés, pas toujours bitumés ou gravillonnés). Attention
toutefois car ça peut être des campings (mais en principe les campings
ouverts au public on les connait), ou des aires d'accueil de gens du voyage
(là aussi il y a souvent un bâtiment de service et là aussi on les connait
à peu près tous).

Ensuite il reste des batiments isolés qui sont maintenant inhabités et
d'usage uniquement agricole (granges... mais on repère facilement leur
utilisation par les traces de tracteurs, les dépot d'engrais, les cuves de
récupération ou de stockage, et il y a presque toujours des chemins
agricoles bien visibles, et souvent il reste quelques arbres ou une mare ou
un étang ou un ancien puits normalement référencé dans le cadastre même
s'il est condamné).

Les habitations sont plus facilement repérables, les chemins qui y mènent
sont durcis, c'est arboré et paysagé, on voit aussi des clotures, des haies
non naturelles, des arbres, des fleurs, et souvent un espace pour le
stationnement ou les livraisons et la route est entretenue au moins jusqu'à
la barrière ou le portail (il peut y avoir cependant des ornières durcies
et de l'herbe au milieu du chemin à voie unique si le chemin est long ou
traverse un bois. Cela donen une bonne indication de ce que peut être
"isolated_dwelling", facile à différencier d'une "farm" comprenant
plusieurs batiments avec des chemins terreux dans tous les sens autour pour
les engins agricoles.

Cas particulier, les centres équestres : ce sont des fermes particulières,
mais on les reconnait aux enclos et sont ouverts au public avec des espaces
de parking assez importants en surface, plus des barrières en dur le long
des chemins entre les enclos, surtout le long de la voie publique d'accès.
On voit aussi pas mal de chemins équestres autour, et des granges pour le
stock de paille, et des tas de fumier, souvent dans un enclos ouvert et
cerné de murs. On peut voir aussi une ronde d'entrainement, et des petites
patures bien délimitées autour dans un rayon de 100 mètres (on ne voit
rarement les animaux dans ces pâtures, contrairement aux enclos pour
chevaux/ânes à la retraite isolés à côté d'une résidence, avec un petit
abri qui n'est pas aussi grand qu'une vraie écurie : ce n'est pas une ferme
et reste une zone résidentielle, où des particuliers acceptent de prendre
en charge ces vieux chevaux qui n'iront pas à l'abattoir, ou le font pour
préserver des espèces rares, on trouve cependant aussi des enclos isolés
dans des fermes avicoles en compagnie de moutons d'élevage).



Le mar. 28 août 2018 à 23:36, Gwenaël Jouvin <gwenael.jouvin at laposte.net> a
écrit :

> En effet il y a également ce souci de vocabulaire.
> J’ai pris l’habitude de nommer « lieu-dit » tout ce qui n’est pas une
> commune ni une rue et indiquer par des panneaux à fond noir ou bleu marine
> — mais parfois aussi par des panneaux à fond crème ou blanc…
>
> Voici ce qu’en dit l’instruction interministérielle sur la signalisation
> routière [1], à son article 83-1 :
> « Le panneau D29 est utilisé pour signaler les hameaux, les fermes, les
> lieux-dits isolés […] »
>
>
> Les valeur de la clef <place> ne me sont pas toujours aisées à interpréter
> car elles ne reflètent pas toujours précisément les localités que je peux
> trouver dans mon secteur où ce sont, en règle générale :
> — des exploitations agricoles étendues avec l’agriculture intensive, qui
> entrent logiquement dans farm, toute considération de surface mise à part ;
> — des agglomérations de quelques maisons qui collent assez bien à
> isolated_dwelling — mais quand il y a plusieurs de ces groupes les uns à
> côté des autres, sont-ils encore si « isolated » que ça ?
> — des agglomérations d’une dizaine de foyers qui ne rentrent pas dans la
> catégorie précédente mais qui, d’après le wiki, ne sont pas pour autant des
> hamlet (être ou ne pas être…).
>
> Pour ma part, dès que sur la carte je vois un peu plus d’une demi-douzaine
> de maisons, je passe d’isolated_dwelling à hamlet. Ça ne colle pas au carré
> avec le wiki mais comme les limites à se fixer sont spécifiques au lieu
> concerné, j’espère que ce n’est pas pour autant une erreur.
>
>
> [1] Partie 5, indication :
> http://www.equipementsdelaroute.equipement.gouv.fr/les-versions-actualisees-a-fevrier-2016-de-l-a442.html
>
>
> Le 28/08/2018 à 23:04, Stéphane Péneau a écrit :
> >> […]
> >
> > Sur cet exemple, ce qu'on voit, ce ne sont pas des lieux-dits, qui sont
> inhabités et taggés place=locality, mais des "hameaux" qui sont taggés
> > place=hamlet ou isolated_dwelling ou farm ou etc...
> >
> > Oui, on utilise des mots différents selon sa région d'origine. Par chez
> moi, un "hameau" c'est appelé "village".
> >
> > Stf
>
> _______________________________________________
> Talk-fr mailing list
> Talk-fr at openstreetmap.org
> https://lists.openstreetmap.org/listinfo/talk-fr
>
-------------- section suivante --------------
Une pièce jointe HTML a été nettoyée...
URL: <http://lists.openstreetmap.org/pipermail/talk-fr/attachments/20180829/7f465803/attachment.html>


Plus d'informations sur la liste de diffusion Talk-fr