<div><br></div>Là encore le Wiki d'OSM se trompe: ISO 639-1 n'est pas directement un code destiné à la traduction. ISO 639-1 est terminologique à la base, pas lexicologique. ISO 639-2 est surtout destiné à la classification bibliographique et inclut la classification terminologique dedans mais pour faire certeines distinctions, les codes bibliographiques non destinés à coder la langue ou la terminologie sont parfois distingués, surtout pour les langues majeures qui ont des tonnes de variantes ignorées dans la classification bibliographique.<div>

<br></div><div>ISO 639-3 ne contient AUCUN code de classification bibliographique, ni terminologique, leur usage est bien lexicologique et grammatical (mais pas lexicographique, l'écriture utilisée ou la convention orthographique n'étant pas utilisée). De plus il n'y a AUCUN code spécial, ou réservé, ni nouvelle macrolangue (pas au départ), ni collections de langues dans ISO 639-3, mais ISO 639-3 reprend les autres codes ISO 639-2 terminologiques des langues considérées comme individuelles). ISO 639-3 peut aussi être amené à changer une langue individuelle en macro-langue, pour coder de nouvelles distinctions lexicologiques ou grammaticales.</div>

<div><br></div><div>Pour réunir tout ça pour la localisation et les traductions, la référence c'est BCP 47 qui fait le tri et retient les codes à utiliser (mais avec une interprétation NON exclusive des groupes de langues ISO 639-2 dits « résiduels », contrairement à ISO 639-5 qui n'est pas utilisé dans ISO 639-3, ni dans BCP 47 (sauf pour BCP 47 pour les codes collectifs ISO-639-2, résiduels ou inclusifs, pour des raisons de compatibilité ascendante).</div>

<div><br></div><div>Plus aucune nouvelle famille de langue ne sera codée comme un « groupe résiduel » dans ISO 639-5, elles seront toutes inclusives, et jamais codées dans ISO 639-3, ni ISO-639-2 et même ISO 639-1 dont les registres sont clos (sauf correction nécessaire pour en faire SOIT des collections de langues selon ISO 639-5 rassemblant des langues individuelles (non précisées) de l'ISO 639-3, SOIT des macro-langues restant dans ISO 639-3 mais dont ISO 639-3 énumère la liste exhaustive des langues individuelles codées aussi dans l'ISO 639-3).</div>

<div class="gmail_extra"><br></div><div class="gmail_extra">A l'heure actuelle, les collections inclusives ou résiduelles de l'ISO 639-5 ne sont pas énumérées, la classification des familles étant encore sujète à débat. Ce n'est pas le cas des macro-langues qui sont créées "ad hoc" dans ISO 639-3 justement pour distinguer des langues individuelles auparavant considérées comme une seule (avec des variétés dialectales alors non distinguées, qu'elles soient régionales, ou selon l'âge, le sexe, le rang social... mais qui deviennent des langues à part entière, mais encore sans distinction de l'écriture et de l'orthographe).<br>

<br>Il n'existe pratiquement aucun logiciel à se servir DIRECTEMENT de l'ISO 639 (sauf ceux qui se basent encore uniquement sur ISO 639-1 et se limitent aux codes à 2 lettres et utilisent encore les distinctions régionales avec les codes pays, par exemple zh-TW ou zh-CN, une pratique qui n'est PLUS DU TOUT recommandée et remplacée par la codification des macrolangues dans ISO 639-3).</div>

<div class="gmail_extra"><br></div><div class="gmail_extra">La norme actuelle pour la localisation des logiciels et les traductions cela reste BCP 47 (actuellement RFC 4646 ou suivants) qui décrit en détail l'utilisation du registre IANA des étiquettes de langues pour BCP 47. Pas d'inquiétude : tous les codes ISO 639-3 et ISO 639-5 y sont décrits, au moins en tant qu'alias vers les codes plus courts recommandés quand ils existent dans ISO 639-1 (c'est même le cas des cods ISO 639 qui ont été supprimés ou remplacés/fusionnés : BCP 47 les redéfinit alors comme alias, si possible, ou les laisse dans leur forme ambiguë si aucun remapping vers un code "préféré" n'est clair.</div>

<div class="gmail_extra"><br></div><div class="gmail_extra">Avantage : les traductions codées avec BCP 47 restent stables, même si la norme ISO 639 change ou retire des codes (ils sont bien retirés de l'ISO 639 mais encore utilisables dans BCP47 même s'ils ne sont plus recommandés pour les nouveaux documents).</div>

<div class="gmail_extra"><br></div><div class="gmail_extra">BCP 47 rend également stable les codes d'écriture à 4 lettres de l'ISO 15924, et les codes géographiques à 2 lettres de pays et territoires de l'ISO 3166-1 ou les codes géographiques à 3 chiffres pour les continents et sous-continent d'UN M.59, et BCP 47 permet AUSSI des distinctions de variétés dialectales non codées directement dans ISO 639 (ce projet prévu de codification des dialectes dans futur un volet 6 de l'ISO 639, avec des codes à 5 lettres ou plus n'est pas encore abouti, il va falloir des énnées pour ça. les codes à 5 lettres ou plus restent TOUS réservés dans ISO 639, comme dans BCP 47, les codes à 4 lettres servant à autre chose : la maintenance des codes ISO 639-1/2/3/5 retirés, objet du volet 4 de l'ISO 639).<br>

</div><div class="gmail_extra"><br><div class="gmail_quote">Le 4 décembre 2012 15:34, Christophe Merlet <span dir="ltr"><<a href="mailto:redfox@redfoxcenter.org" target="_blank">redfox@redfoxcenter.org</a>></span> a écrit :<br>

<blockquote class="gmail_quote" style="margin:0px 0px 0px 0.8ex;border-left-width:1px;border-left-color:rgb(204,204,204);border-left-style:solid;padding-left:1ex">Le mardi 04 décembre 2012 à 14:23 +0100, Philippe Verdy a écrit :<br>


<div class="im">> A mon avis il cherchait "alsacien" sous le code "als" (mauvais code<br>
> encore utilisé par Wikipédia pour son nom de domaine et ses liens<br>
> interwikis, et qui est en conflit avec une autre langue définie dans<br>
> ISO 639-3) et ne sait pas que gsw="alémanique" inclut l'alsacien.<br>
<br>
</div>A mon avis, et encore je ne suis pas certain de savoir ce que je sais ni<br>
ce que je fais, ni même quand je le fais, mais je crois m'être limité,<br>
limité car je ne suis pas omniscient, aux code ISO 639-1 qui sont censé<br>
être utilisé pour la balise name:XX d'après le wiki<br>
<a href="https://wiki.openstreetmap.org/wiki/Key:name" target="_blank">https://wiki.openstreetmap.org/wiki/Key:name</a><br>
<br>
<br>
Je note cependant la présence dans OSM de langues sans reconnaissance<br>
officielle ayant un nombre significatif de balises et n'exclue pas la<br>
possibilité de rajouter une carte dédié.<br>
<br>
<br>
Je pense que RatZillaS apportera un éclairage intéressant sur le statut<br>
de ces langues suite à la table ronde, sujet de ce fil de discussion.<br>
<div class=""><div class="h5"><br>
<br>
<br>
        Librement,<br>
--<br>
Christophe Merlet (RedFox)<br>
<br>
<br>
_______________________________________________<br>
Talk-fr mailing list<br>
<a href="mailto:Talk-fr@openstreetmap.org">Talk-fr@openstreetmap.org</a><br>
<a href="http://lists.openstreetmap.org/listinfo/talk-fr" target="_blank">http://lists.openstreetmap.org/listinfo/talk-fr</a><br>
</div></div></blockquote></div><br></div>