<div dir="ltr">La modification du zonage est certes rare, mais beaucoup plus rare que les déplacements des lieux de scrutin. Habituellement une commune y consacre une salle communale ou une école, mais si elle est occupée à autre chose, elle trouvera un autre lieu public sans toucher au zonage, et même si le lieu n'est pas la zone définie.<div>

<br></div><div style>Les cas où le zonage vient à changer c'est quand la zone du bureau est devenue trop petite ou trop grande en nombre d'électeurs inscrits, mais tant que cela reste dans une fourchette de 1 à 2 dans toutes les zones de la commune, rien n'est touché. Mais si une seule zone devient trop grande, plusieurs autres zones voisines de la même commune peuvent être redécoupées, et les électeurs seront alors répartis sur des listes différentes et il faudra leur envoyer une nouvelle carte d'électeur mentionnant leur nouveau bureau (qui ne sera pas forcément dans leur propre zone).</div>

<div style><br></div><div style>====</div><div style><br></div><div style>Il devrait toujours y avoir au moins un bureau par commune (pour les municipales), mais je me demande si pour les autres élections ce ne serait pas nécessairement le cas et s'il pourrait n'y avoir qu'une zone pour tout un canton, avec donc moins de bureaux que de communes (dans les régions très rurales avec très peu d'électeurs par commune, ces communes pouvant s'entendre pour faire voter leurs électeurs au même endroit, histoire de pouvoir assurer la durée de permanence légale — avec peut-être le bureau ouvert dans une commune le matin et dans l'autre voisine l'après-midi tout en restant ouvert toute la journée aux électeurs des deux communes).</div>

<div style><br></div><div style>Je me demande aussi s'il y a obligation que le lieu de scrutin pour un bureau de vote de la commune soit toujours installé dans le territoire de la commune elle-même (déjà que ce lieu est très souvent hors du territoire du bureau, puisque les bureaux en zone urbaine sont très souvent regroupés par 2 ou 3 au même lieu, et dans la même salle si elle est assez grande).</div>

<div style><br></div><div style>(dans certains pays peu équipés en salles communes en zone rurale et où les routes sont difficiles, c'est ce qui se passe : on déplace la liste d'émargement, l'urne et les assesseurs vers les électeurs, et le bureau de vote est dans un véhicule, par exemple un car).</div>

<div style><br></div><div style>En France rien n'interdit une commune qui n'a temporairement pas de salle à disposition, de louer et faire venir un mobil-home sur un parking public, pour y installer un bureau de vote le temps des élections, et de l'enlever peu après. Elle peut aussi louer un local commercial, ou un logement inoccupé à un bailleur social, tant que l'accessibilité du public est garantie (portails ouverts, parcours fléché depuis la voie publique, affichage pré- et post-électoral réglementaire) et sécurisée (donc pas un chantier non plus).</div>

<div style><br></div></div>