[Talk-ht] UAV en haiti

frmoine frmoine at gmail.com
Jeu 3 Oct 14:49:17 UTC 2013


Thanks for the feedback,

La communauté OSM utilise toujours les images UAV (around 100km2) pour 
realiser des cartoparties

Pour l'incident a la ravine millet que ta as mentionne durant la rencontre.

Sur 100km2 il y a eu un incident sans conséquence sur la population, car 
le Ebee a des systèmes de sécurité et il est homologué par l'aviation 
civil française

Durant la mission à la Ravine Millet ( nous avons couvert 10 km2 ce jour 
là), lors de l'atterrissage sur un petit terrain, avec malheureusement 
une motte de terrain en bout de terrain, la capteur optique qui donne la 
distance au sol a pris en compte la motte de terre et a remis les gaz.
L équipe a mis le Ebee en mode manuel, mais il était déjà dans un arbre.
  Il a fait peur a un habitant car il bougeait encore (mode manuel) dans 
l'arbre et l'a découpe a la machette.
Le Ebee est en polyester, normalement nous volons en zone urbaine avec 
un swinglet qui encore plus léger (500gr) et qui plane, réduisant le 
risque .


Depuis 2 ans, nous n'avons eu aucun incident au sol ou de blesse, nous 
avons fait tous les tests en amont. Sensefly fait  des tests aussi (sur 
1000 vols il y a 1 ou 2 incident, atterrissage dans une arbre en général 
cela ne va pas plus loin).

Mais ce n'est rien compare au service rendu pour la cartographie des 
bidonvilles, les désastres apres sandy et l’amélioration de la 
participation des habitants lors des cartoparties et autres validations 
communautaires.

Nous avons les autorisations de vol de l'aviation civile haïtienne et la 
meilleure assurance pour nous est d'avoir du matériel homologue.

Et oui cette expérience était fait pour OSM dont HOT représente le volet 
humanitaire et on aurait pu faire plus de vol avec HOT durant la mission 
cap 103...

Depuis 2011, l’équipe OSM en Haïti commence à avoir de l’expérience et 
l'equipe de Sensefly nous aide beaucoup pour améliorer notre 
planification en vol sur des zones sensibles (urbaine et montagne).
Donc c'est pas la peine d'attendre que l’équipe fasse une erreur, car on 
a mis tout en place pour limiter les risques. Et nous continuons a nous 
former pour avoir les images les plus précises et mettre en lumière des 
situations difficiles en Haïti.

et on souhaite tous arrêter de voler car cela voudra dire qu'il n'y aura 
plus de zones a risque. D'ici la on va continuer a mettre à jour 
l'information sur ces zones, avec les moyens que l'on nous laissera.  et 
puis les gars de saint marc savent prendre les distance avec leur pas : )


Short traduction:
OSM community is still using the UAV imagery, around 100 km2 covered,  
for the mapping party.

we always fly with the local communities, because we also involve them 
in the mapping party, but in a big area it is hard to inform all the 
population

For the incident in ravine millet you have mentioned during the meeting:

On 100km2 it was one incident without consequence for the population, 
because the Ebee has security systems and it received Approval by french 
civil aviation and others (in several country they are using this 
solution) .

During a task at the Ravine Millet (we covered 10 km2 that day), during 
the landingon a small field, with unfortunately at the end of the field 
it was a clod of earth, the optical sensor that gave the distance to the 
ground took into account the clod and overshoot.
The team put the Ebee in manual mode, but it was already in a tree. He 
was scared a inhabitant because it was still moving (manual mode) in the 
tree and was etched with machetes, end of story.
The Ebee is in polyester(EPP), normally we fly in urban areas with a 
lighterone, the swinglet (500gr).


For 2 years, we have had no incidents on the ground or hurt, we did all 
the tests in advance. SenseFly made thei tests also (1000 flights and 
only 1 or 2 incident, landing in a tree in general it does not go more 
than that).

But this is nothing compared to the service provided for mapping slums, 
disasters (Sandy) and the improvement of citizen participation.

We got authorization to fly from theHaitian civil aviation and the best 
insurance for us is to have approved material.

And yes this experiment was atthe interesection of OSM with HOT 
represents the humanitarian side and we could have done much more during 
the CAP103 project....

Since 2011 we are flying with UAVin Haiti and the local team (include 
some OSM members) begins to have a strong experience,senseFly helps us a 
lot to improve our flight oversensitive areas (urban and mountain).

So it's no need to  wait the team to makes mistake , because we put 
everything in place to mitigate the risk. And we continue to train the 
team to collect the most accurate images and highlight difficult 
situations in Haiti.
We dream daily to stopto fly because it will mean that there will be no 
more areas at risk.
 From here we will continue to update information on these areas, with 
the means that we will have

All the best Moine Frederic

Le 10/3/2013 2:56 PM, Mikel Maron a écrit :
> Fred, all
>
> I attended GeoDC last night and Yves did a good job presenting the UAV 
> work. It was complemented by a talk by John Crowley on the Camp 
> Roberts experiments (and it's intersections with HOT) and a 
> presentation by a local DC drones community group.
>
> -Mikel
> * Mikel Maron * +14152835207 @mikel s:mikelmaron
>
>     ------------------------------------------------------------------------
>     *From:* frmoine <frmoine at gmail.com>
>     *To:* talk-ht at openstreetmap.org
>     *Sent:* Wednesday, October 2, 2013 6:20 PM
>     *Subject:* Re: [Talk-ht] UAV en haiti
>
>     Re bonjour, pas trop de réaction
>
>     Donc quelqu'un va presenter les travaux fait en Haiti lors de cet
>     événement informel sur Washington
>
>     https://docs.google.com/file/d/0B23KlWXOmZhJYi0xZ3FISEloeWs/edit?usp=sharing
>
>
>     http://www.meetup.com/Geo-DC/events/135786762/
>
>     Normalement j'aime pas trop communiqué sur Haïti car je pense que
>     c'est
>     a vous de le faire plus qu'a moi ou quelqu'un d'autre.
>
>     Mais il est important déjà de mettre en lumière les efforts de la
>     communauté OSM pour améliorer et mettre à jour les données
>     géographiques
>     en Haïti.
>
>     Et de communiquer les résultats ou innovation (comme les vols avec
>     les
>     UAV)  au niveau international
>
>     Pour le Drone:
>
>     Les images du drones sont plus nettes et améliorent la
>     digitalisation et
>     le repérage des objets géographiques: Batiments, pompe a eau.... etc..
>
>     On a pu voir que l'on pouvait couvrir de large zone rapidement, juste
>     avant d'aller faire une carto partie... bref un bel outil.
>     Les drones qui volent en haiti sont homologués en france et dans
>     d'autres pays , c'est a dire qu'ils ont passé les tests de
>     sécurité de
>     l'aviation civile.
>
>     En Haïti on a une autorisation de l'office National de l'aviation
>     civile
>     (OFNAC) pour voler avec un swinglet cam de chez sensefly.
>
>
>     Bonne continuation et bon mapping à tous.
>
>     PS: Ne pas hésiter a me contacter si besoin ou échanger sur la liste.
>     Voila après je devrais être un peu plus calme, juste parfois cela me
>     prend et je parle d’Haïti comme si je vous avez laissé hier
>
>     A+ fredM
>
>     _______________________________________________
>     Talk-ht mailing list
>     Talk-ht at openstreetmap.org <mailto:Talk-ht at openstreetmap.org>
>     https://lists.openstreetmap.org/listinfo/talk-ht
>     Notez! Vous pouvez utiliser Google Translate
>     (http://translate.google.com <http://translate.google.com/>) pour
>     traduire les messages.
>



Plus d'informations sur la liste de diffusion Talk-ht