[Talk-ht] DEMs for Onaville

therasme.kelogue therasme.kelogue at gmail.com
Jeu 15 Jan 17:30:00 UTC 2015


Bonjour Wolfgang,

Je serai intéressé  à vous rencontrer lors de votre prochaine  visite. Est-ce que vous aviez déjà  présenté  vos travaux à l'UCLBP ou non? Mes collègues et moi serions intéressés  à recevoir  l'équipe pour une présentation.

Cordialement, 


Kelogue THERASME, PhD
Urban studies,  planning and GIS
Skype: tkelogue
Tweeter: @tkelogue. 
-------- Original message --------
From: Fred Moine <frmoine at gmail.com> 
Date: 14-01-2015  16:49  (GMT-05:00) 
To: Wolfgang Krötzinger <wolfgang_kroetzinger at web.de> 
Cc: bj.baechle at mytum.de, andrea bozza <andrea.bozza.ing at gmail.com>, Sebastian ANCAVIL <ancavil.s at gmail.com>, bpiard at yahoo.fr, OSM-Talk-Haiti <talk-ht at openstreetmap.org>, ffournier at iom.int, nicolas chavent <nicolas.chavent at gmail.com>, François-Xavier LAMURE TARDIEU <xapitoun at gmail.com>, Severin Menard <severin.menard at gmail.com>, Delphine Bedu <delphine.bedu at gmail.com>, JEAN Presler <pjean at iom.int>, Jean Presler <preslerjean at gmail.com>, Peter Kioy <pkioy at iom.int>, NOEL Emmanuel <enoel at iom.int>, Therasme.kelogue at gmail.com, jldelicieux at iom.int 
Subject: Re: DEMs for Onaville 

J'ai ajouté Emmanuel, jean (IOM) et kelogue dans ma réponse. 

Cordialement, FredM

Le 11 janvier 2015 19:15, Fred Moine <frmoine at gmail.com> a écrit :
 Cher Wolfgang

 

j’ai bien reçu votre alerte qui nous interpelle sur les risques de remettre en cause votre travail de plusieurs mois, fait avec votre Université de Munich, relatif aux simulations hydrologiques.

 

Je me propose d’envoyer un document, ci-joint, aux organismes concernés afin d’accélérer ces études qui méritent, par leur intérêt, d’aller à leur fin.

 

Merci de me tenir informé  des évolutions de ce dossier.

 

Si de mon côté j’ai un quelconque élément qui puisse vous être utile, je ne manquerai pas vous le faire savoir.

 

 

Je vous souhaite tous mes vœux cordiaux pour 2015 et pour cette semaine spéciale

 

   Voir le message pour commentaire

 

https://lite5.framapad.org/p/eFX1wa92O1

 

Et le message brute

 

 

Bonjour,
 
À la vue des fragilités du territoire face à la déforestation, aux glissements de terrain, les études de simulations hydrologiques menées par des étudiants de l’université de Munich, sur la zone de Canaan représentent une opportunité importante pour la gestion des risques en Haïti. 
 
Trop peu d’études ont trouvé  une utilité sur le terrain, car nous avons oublié de travailler ensemble, de capitaliser et diffuser l’information.
 
Tout ce qui a été collecté en Haïti doit revenir aux Haïtiens. Il y a eu trop de pertes, durant les 5 dernières années, de données collectées ou d’études qui disparaissent en fin du projet.  
 
Nous devons effectivement construire une base de données commune pour finaliser ces méthodologies importantes et partager les résultats au plus près des réalités sur le terrain. 
 
Je remercie le CNIGS qui nous a ouvert ses portes ainsi que les contributeurs OSM et IOM pour le soutien logistique. 
 
Est-il encore temps pour mutualiser nos moyens, pour continuer à alimenter ce projet qui, depuis 2011, avance vers une meilleure modélisation et des échanges d’informations plus soutenus, sur cette zone ? 
 
J’espère la réponse positive et me tourne vers ceux qui ont l’autorité pour le faire pour qu’ils relancent un tel objectif.
 
La construction de données communes et une bonne connaissance du territoire  vient d’une construction participative qui développe des savoir-faire avec une responsabilité partagée. 
 
Une telle démarche encourage les membres de la collectivité à mettre leurs énergies et compétences en commun. Ceci est essentiel pour que tous ces travaux  puissent servir aux haïtiens. 
 
Depuis notre dernier voyage en Haïti, Andrea a pu finaliser un document méthodologique pour les simulations Hydrologiques et la planification des vols avec drone ( à comparer avec les autres moyens de collectes images, satellites, aéroportés) .
 
                                                                                                                                                              
 
Mais avant d’aller plus loin il nous faut :
 
1-      Continuer les discussions avec le CNIGS pour réaliser des points de control au sol (GPS différentiel) sur la zone de Canaan. 
 
2-      Permettre aux équipes du CNIGS, d’IOM (gis unit), d’OSM et autres de pouvoir échanger sur l’utilisation de drone sur Haïti (juste un échange entre technicien, rien de formel ou d’officiel). 
 
3-      Se  renseigner sur des stations météorologiques connectées  (en cours d’étude). 
 
4-      Trouver un billet d’avion et la logistique, en janvier 2015, pour qu’Andrea puisse revenir en Haïti avec le drone d’OSM Haïti (le drone a effectué une maintenance en suisse) pour réaliser les vols sur Canaan et autres zones.
 
5-      Finaliser la cartographie sur la zone via OSM (occupation du sol, bâti, infrastructure).
 
6-      Réaliser une 1ere version de la mosaïque et du modèle d’élévation.
 
7-      Diffuser l’information.
 
Afin de finaliser ces démarches en cours et soutenir les travaux des universitaires munichois et ceux de Andrea, je remercie tous les acteurs concernés pour qu’ils portent une attention toute particulière à ce message afin de mutualiser les informations  disponibles pour  mener à son terme un tel chantier important pour Haïti. 
 
Avec  mes vœux cordiaux pour tous, que 2015 soit l’année du partage, de la complémentarité et de la  mutualisation.
 
                                                                                                                         
     Frédéric Moine 
 
 

                                                           





On 08.01.2015 16:10, wolfgang_kroetzinger at web.de wrote:
Bonjour Fred,
 
how are you? I hope you had a good start in the new year.
 
We have terminated our work in Haiti before Christmas with some promising data from different organisations. Unfortunatly this is of little use for me without a proper elevation model of the area. We had a meeting with the GIS-manager of IOM, who told us they would take flights in the area we requested, but so far nothing happened. I don’t know your connection to IOM, but if you have the ability to make things go faster that would be a great help for us. We have a meeting with our supervisors next week and I fear they will not support the flood simulation project anymore if we cannot guarantee that we have the necessary data to do it. That would suck for me as I already work on it for half a year.
 
It would also be very kind if you could tell me if you are still involved with OSM in Haiti and if there are any plans to continue this work. Will Andrea do any flood simulation soon?
 
 
I still hope we can do our project as planned and contribute to a better understanding and handling of flood risk in Haiti. But for that we have to know as soon as possible what kind of data will be available. I wish you good luck for your work and hope to hear from you soon.
 
All the best,
Wolfgang




Plus d'informations sur la liste de diffusion Talk-ht