[OSM-talk-fr] Donc, YouMap, uMap, maCarte, maMap, monOsm, Maposmme aka MapOsmMe...

Philippe Verdy verdy_p at wanadoo.fr
Ven 21 Déc 01:43:24 UTC 2012


Déjà on pourrait dire à la presse régionale (qui manque d'argent) qu'elle
peut se regrouper pour héberger un serveur de tuiles réutilisables. Elles
peuvent se partager même le coût et paieront moins cher qu'en payant à
Google une facture pour ses cartes. Il existe un groupe de travail pour la
presse régionale (le même qui édite par exemple TV Magazine diffusé en
encart dans plein de titres, même de groupes de presse différents).

ll n'y a pas tant que ça de groupes de presse en France. Les titres sont
devenus indépendant avec leur propre régie publicitaire et studio quand
Havas a abandonné le secteur il y a une dizaine d'années (j'ai participé à
ce projet pour les équiper dans leurs nouvelles régies). Ce groupe de
travail commun cherche des moyens de faire des économies partout à
commencer par les coûts de leurs studios et couts d'hébergement et de
prestations de service Internet par des géants comme Google (qui limite
l'utilisation commerciale de ses cartes).

Après Havas, c'est le groupe Hersant/Hachette qui abandonne ses titres (le
dernier en date ce mois ci avec la cession du groupe La Provence/Var
Matin/Nice Matin/Corse Matin, en quasi faillite, à Bernard Tapie) ; bon
gré, mal gré, tous les titres ont du se faire à plusieurs crises : la
hausse du coût du papier, la baisse des recettes publicitaires, puis
l'arrivée de la presse d'information gratuite comme Métro, et la chûte du
lectorat de leur version papier depuis qu'on lit l'actualité massivement
sur Internet, et ont du se mettre sur Internet eux aussi pour résister
encore.

Ces groupes sont déjà en train de demander des comptes à Google pour la
réutilisation de son contenu sur le moteur de recherche. Il serait bon de
les inciter à ne pas utiliser Google pour leur cartographie. Et pour ça ils
peuvent compter sur des collaborations du monde du libre comme OSM, et sur
les universités françaises qui ont des moyens techniques que la presse a du
mal a financer de façon autonome (mais peut aider à se développer en
collaboration entre les titres et avec les universités et logiciels libres).

On devrait leur dire de monter un tel projet commun, en y associant aussi
la presse nationale (Le Monde, Libé...) et les médias TV (France
Télévision, groupes TF1, M6, RTL..). Bref aller voir ces groupes de presse
et leur proposer une solution leur permettant d'utiliser les fonds de carte
sans payer de droits excessifs (leur studios ajouteront des couches au
dessus comme ils voudront selon les maquettes voulues par eux).

Il n'y a pas qu'avec les collectivités ou les FAI qu'on peut chercher des
collaborations, les médias peuvent être aussi importants pour nous. Je ne
travaille plus dans le domaine de la presse depuis 10 ans mais je connais
encore du monde parmi mes anciens collègues avec un contact direct avec
plein de titres français et européens, et même certains au Moyen Orient et
au Canada (au niveau de leurs régies publicitaires, studios et réseaux de
diffusion et distribution comme les NMPP en France). Si ces titres sont
capables de se partager les coûts pour créer un encart commun hebdomadaire
comme TV Magazine, ils doivent pouvoir utiliser cette structure pour un
projet de cartographie commune à usage de leurs sites internet (gérés par
leurs studios).

Ça devrait les intéresser : on doit leur montrer qu'il n'y a pas que Google
ou l'IGN pour tout et les convaincre en montrant que déjà des collectivités
publiques communiquent avec OSM pour leur fonds de carte. Quand je suis
parti de cette société il y a 10 ans, ils en étaient encore au SGML et
c'était le début du SVG (la crise de la presse était déjà commencée
largement).
-------------- section suivante --------------
Une pièce jointe HTML a été nettoyée...
URL: <http://lists.openstreetmap.org/pipermail/talk-fr/attachments/20121221/7f42bebe/attachment.htm>


Plus d'informations sur la liste de diffusion Talk-fr