[OSM-talk-fr] Base de données pour le développement

Vincent Frison vincent.frison at gmail.com
Mar 10 Fév 18:27:30 UTC 2015


Le 7 février 2015 15:59, Frédéric Rodrigo <fred.rodrigo at gmail.com> a écrit :

> Le 07/02/2015 14:45, Vincent Frison a écrit :
>
>> Du coup je me demande quelle est la bonne procédure à suivre pour
>> charger un schéma apidb (sans devoir mettre l'option
>> validateSchemaVersion=no).
>>
>
> En pratique personne n'utilise la l'apidb.
> Si tu veux faire des tests, l'api de du serveur de dev devrait sufire
> c'est des cas biens définit.
>

Le problème de l'api du serveur de dev/test c'est que je ne peux pas
conserver les IDs originaux de la vraie base, or c'est un point nécessaire
pour mes tests.

Revoici la façon dont fonctionne mon programme qui est vraiment simpliste :

1) Pour chaque immeuble de la base à importer je calcule l'osmId du
building correspondant à la position géographique de l'immeuble (grâce à
une base PostGIS en local contenant les données OSM de toute la France et
avec le schéma osm2pgsql, très rapide puisqu'il y a une indexation spatiale
).
2) Si un ID de building est trouvé je télécharge l'élément correspondant
depuis l'API d'OSM et si le way ne contient pas d'informations sur la
hauteur ou sur le nombre d'étages alors je les renseigne (mais si ces
données présentes alors je ne fais rien, histoire d'être sûr de ne pas
abîmer le travail qu'aurait pu des contributeurs).
3) Je met à jour l'élément dans la foulée, il y a donc très peu de chance
d'avoir des accès concurrents puisque le délai entre le read et le write
n'est de quelques millisecondes.

Actuellement pour tester je suis obligé pour la phase 1) de coder en dur
les IDs en fonction des coordonnées afin d'avoir les mêmes que ceux de
l'API de test. Mais ça ne marchera plus pour faire des gros tests. Par
contre avec une API de test qui tournerait  en local chez moi (avec The
Rails Port + PostGIS avec un schéma apidb) je pourrai alors charger les
données de toute la France en un seul coup.. et surtout avoir des IDs qui
seraient conservés.


> Sur les données, tu as également le schéma de base osmosis qui est plus
> proche de celui de l'api que de osm2pgsql qui est initialement destiné au
> rendu et dont le contenu de la base résultante est partiel.
>

J'imagine que tu parles en fait du schéma pgsnapshot ? Mais à priori je
suis obligé de charger le schéma apidb... à moins qu'on puisse également
faire tourner The Rails Port sur ce schéma ?

Mon avis est, comme cela a déjà était dit, est que tu veux mettre la
> charrue avant les bœufs. S'assurer et obtenir une licence/accord de
> l'utilisation des données est primordial, et peut prendre plus de temps et
> être finalement plus compliqué que les aspects techniques.
>

Je pense pas mettre la charrue avant les boeufs car contrairement aux
données de PSS celles d'opendata.paris.fr elles sont libres, ça
c'est complètement sûr. J'ai donc modifié mon script pour aller piocher les
données de leur fichier (CSV) et je pourrai aussi l'adapter facilement pour
d'autres bases de données relatives aux bâtiments puisque visiblement il
n'y a pas que Paris qui propose de l'opendata...

Merci, Vincent.
-------------- section suivante --------------
Une pièce jointe HTML a été nettoyée...
URL: <http://lists.openstreetmap.org/pipermail/talk-fr/attachments/20150210/3c4b7ae6/attachment-0001.html>


Plus d'informations sur la liste de diffusion Talk-fr