[OSM-talk-fr] Modélisation des points d'eau incendie - Projet d'import des données du SDIS de l'Essonne

Jérôme Seigneuret jseigneuret-pro at yahoo.fr
Ven 27 Fév 13:54:33 UTC 2015


Bonjour,

En effet, croiser comparer et vérifier semble obligatoire. Deux
vérification doivent être réalisés régulièrement en cas d'ajout;
suppression ou modification :
- la géométrie > Attention en cas de points proches (test à faire sur un
tampon sachant que les bornes d’incendie sont au maximum à une distante de
x mètres) donc traitement différencier suivant le type de colonne. Ne pas
supprimer le point mais le mettre à jour et ne pas supprimer la source
initiale)
- les attributs (attention une suppression et une recréation change l'id
donc ne pas faire de vérification sur ce seul champ en cas de suppression)

En cas de modification il faut soit valider soit annuler. C'est le principe
de modération suite à modification (mais en externe à OSM). Cela peut être
géré par les opérateurs qui fournissent de l'information via des requêtes
d'import et de comparaison de version de référentiel. Permet aussi les
ajouts externe renseignés par d'autres contributeurs.

PS: pour rappel il n'y a pas réellement de système de modération dans OSM
sauf vérifier que ses propres ajouts n'ont pas fait l'objet d'une révision
par un autre contributeur.

C'est le cas des points de géodésie qui ne doivent pas être modifié mais
qui pourraient l'être par mégarde. Il y a un batch de restauration il me
semble.

Pour les infos propre à l'exploitation je ne vois pas trop ou est le
problème (cas de RTE). C'est un balisage spécifique débit et autre qui
permettrait d'avoir l'info sur le terrain rapidement pour les équipes
d'intervention si OSM est au finale utilisé pour cela. Agrémenté d'un GPS
avec fond OSM et la base adresse à jour, ce serait vraiment un outil
puissant pour les interventions.

A savoir qu'en France c'est un opérateur public mais que ce n'est pas le
cas partout en Europe!
Dans certains cas extrême, les équipes d'intervention peuvent être "prêté"
à d'autres pays (Cas de gros incendies ou incendies frontaliers)

En tous cas OsmHydrant <http://www.osmhydrant.org/fr/#> est pratique pour
détecter les zones ou les colonnes sont pas encore renseignées.

Pour le coté vérif, c'est soit en analyse coté ESRI soit coté OSM avec
Osmose. Pour une vérification spatiale de proximité je partirai plus sur du
ESRI avec un formulaire de mise à jour entre point A (coté interne) et
point B (coté OSM) avec mise à jour ( bascule attributaire + spatiale) et
type de mise à jour et de validation dans la base interne avec suivi
historique

Jérôme

Le 27 février 2015 13:44, Pieren <pieren3 at gmail.com> a écrit :

> 2015-02-27 10:16 GMT+01:00 Nicolas Moyroud <nmoyroud at free.fr>:
> > avoir directement les informations
> > attributaires provenant des tags OSM, c'est quand même beaucoup plus
> > exploitable que de devoir aller récupérer des données annexes dans une
> base
> > externe et les joindre plus ou moins proprement avec les données
> provenant
> > d'OSM. Avoir à faire ce genre de manipulations peut même être un frein à
> > l'utilisation des données OSM.
>
> Mais comme les données dans OSM sont modifiables par n'importe quel
> gugus, on est de toute façon obligé de les croiser/comparer/vérifier
> avant une exploitation sérieuse. Ou alors, vous dites que certains
> attributs ne doivent pas être modifiables...
>
> Pieren
>
> _______________________________________________
> Talk-fr mailing list
> Talk-fr at openstreetmap.org
> https://lists.openstreetmap.org/listinfo/talk-fr
>
-------------- section suivante --------------
Une pièce jointe HTML a été nettoyée...
URL: <http://lists.openstreetmap.org/pipermail/talk-fr/attachments/20150227/363e3481/attachment.html>


Plus d'informations sur la liste de diffusion Talk-fr