[OSM-talk-fr] Comment tagger un abattoir municipal

Philippe Verdy verdy_p at wanadoo.fr
Sam 31 Jan 17:08:41 UTC 2015


Pas que pour les pics de charge puisque la structure est faite aussi pour
accueillir les abatteurs indépendants et ceux des clients (par exemple ceux
des centrales d'achat; et des bouchers pour la découpe, l'emballage sous
vide, la surgélation, les expéditions...)

Diixit la mairie elle-même. Tous les employés qui travaillent sur place ne
sont pas des employés municipaux mais des personnels en mission (qui
peuvent aller d'un abattoir à l'autre et faire la découpe sur place ou ne
livrer que les carcasses bruites)..

Les pics de charge peuvent être gérés par tous les intervenants (public et
privés) par des intérimaires; bien que ce ne soit pas le rôle d'une mairie
d'employer des intérimaires et créer des CDD ! elle fait appel à des
prestataires par ses appels d'offre publics mais n'embauche pas à moins
d'avoir une enveloppe budgétaire sur un terme assez long; mais les communes
ne savent pas gérer correctement les besoins en dessous d'un an sans
contracter des dettes à court terme (parmi les plus chères) Pour compléter
un besoin temporaire de trésorerie et fournir les commandes.

Mais si l'abattoir ne peut répondre à des demandes exceptionnelles de gros
clients comme les centrales d'achat et industries agroalimentaires, il
sortira de la liste de leurs fournisseurs (les acheteurs n'ont pas le temps
d'attendre; ils travaillent en flux tendu mais exigent des prix négociés à
l"avance et au moindre retard de fourniture ils appliquent des décotes ou
refusent les produits; en plus ils exigent des marges arrières sur leurs
ventes futures aux fournisseurs qui doivent avancer la trésorerie, et ils
payent très tard les commandes réalisées). Ces commanditaires iront acheter
n'mporte où sur les marchés de gros internationaux (qui regorgent de
produits à vendre hormis les pièces exceptionnelles labellisées); avec
plein d'intermédiaires, et une traçabilité réduite "origine union
européenne" sans plus, même la nature de la viande est masquée et on ne
sait même pas les espèces de ce qu'on achète dans ces produits
manufacturés).

Et si pour le label "origine France" il manquent de ressources, ils
n'hésitenet pas à faire voyager des animaux vivants achétés dans toute
l'Europe ou au delà, pour les placer quelques jours dans un élevage
industriel où seront prises les bêtes mélangées à abattre (mais dans
n'importe quel abattoir qui a de la disponibilité et les moindres prix; pas
le plus proche et pas toujours non plus en France; car de l'Allemagne à la
Bulgarie, des tas d'abattoirs payent très peu leurs employés immigrés : les
bêtes voyagent beaucoup de même que les produits de l'abattage qui passent
d'un congélateur à l'autre ou de camion en camion; et qui sont encore
mélangés).

A ce stade, la viande congelée n'est plus qu'un minerai (et comme on
consomme surtout des viandes hachées sous diverses formes (plats cuisinés,
sauces, conserves, hamburgers, charcuterie industrielle; plus question de
savoir de quels morceaux il s'agit ou quelle en est la valeur
nutritionnelle, d'autant plus qu'on y mélange des tas d'autres choses que
de la viande; notamment des matières grasses douteuses, divers déchets
qu'un char refuserait de manger, de l'amidon de maïs ou de pomme de terre,
du sucre comme liant, beaucoup de sel pour redonner un peu de goût,
beaucoup d'eau pour faire des émulsions, des conservateurs comme les
nitrites, des colorants qui seront; au mieux, de la "cochenille" autrement
dit des larves d'insectes séchés; réduits en poudre; mais qui améliorent
aussi le taux de protéines et qu'on mange déjà en moyenne à hauteur d1 ou 2
kilos par an, et des arômes industriels).

Méfiez vous des merguez et chipolatas et de la plupart des saucisses dites
"de Toulouse" sans aucune texture, des knackies "de Strasbourg", des hachis
parmentiers; lasagnes ou boulettes, du hachis surgelé émietté sur les
pizzas : il n'y a pas beaucoup de viande dedans et ce sont des mélanges de
divers espèces et es plus mauvais morceaux. (en fin de compte le steak
haché de McDo, hormis le fait qu'il soit trop fin et trop salé, des
fromages très bas de gamme, avec aussi trop de sauce industrielle dessus;
presque pas de tomate et beaucoup d'amidon; très peu de légumes; une
tranche hyperfine de cornichon gorgé de saumure, mais le produit brut sort
du congé est pas si mal si on compare au steak haché des hypermarchés et
tous les plats cuisinés; ou à ce que servent à l'assiette bien des
brasseries qui se disent restaurants... à condition de ne pas tout gâcher
avec double ration de frites; autant de mayo, et un soda hypersucré. Mais
laissez tomber les chicken nuggets ou tacos; il n'y a rien de bon dedans)
-------------- section suivante --------------
Une pièce jointe HTML a été nettoyée...
URL: <http://lists.openstreetmap.org/pipermail/talk-fr/attachments/20150131/865d0838/attachment-0001.html>


Plus d'informations sur la liste de diffusion Talk-fr