[OSM-talk-fr] place = locality / hamlet

Philippe Verdy verdy_p at wanadoo.fr
Dim 12 Fév 10:15:04 GMT 2012


Le 12 février 2012 10:25, Hélène PETIT <hpmt at free.fr> a écrit :
> J'utilise landuse=farmyard ou landuse=résidential selon le cas.
>
> Dans mon coin il y a beaucoup de petite fermes qui ont été transformées en
> villa lors des regroupement d'exploitations agricole ; il y a eu, la plus
> part du temps, création d'une parcelle de 2000m² au bord d'une route. Il
> faut donc aller y jeter un oeil pour voir si c'est résidentiel ou resté
> agricole ; c'est très interressant à observer, en fait. J'ai trouvé un
> élevage de chevaux de selle, avec espace de dressage, on dirait un club
> hippique, sauf que ce n'est absolument pas ouvert au public ; j'ai mis
> landuse=farmyard.

Note: des acheteurs investissent dans du terrain pour y faire
construire une propriété, qu'ils aménagent seulement en partie.

Ce cas arrive dans le cas où l'achat du terrain se fait par lot
indivisible du vendeur ou suite à une adjudication judiciaire.

La même propriété peut inclure plusieurs parcelles, mais même une
seule parcelle peut être divisée entre une partie résidentielle
(aménagée avec un jardin d'agrément), tandis que le reste est laissé
en pâture pour un fermier du coin, ce qui évite aussi d'avoir à
l'entretenir sur une grande surface (parce que même les terrains
privés doivent être entretenus, par exemple contre le risque
d'incendie qui surviendrait si le propriétaire laissait pousser des
hautes herbes ou proliférer des nuisibles, ou si n'importe en faisait
une décharge sauvage).

Cette mise à disposition d'une partie du terrain à un fermier, qui en
fait une pâture pour son élevage voire même pour y faire une culture
(ou aussi à une société de chasse, ou une association
environnementale) peut être même totalement gratuite (ou contre un
droit symbolique de fermage) bien que cela reste une propriété privée
(tout le monde n'est pas admis à y entrer sans autorisation du
propriétaire).

Dans ce cas, on peut avoir différents types de "landuse" pour une même
propriété et même sur la même parcelle (tant que celle-ci n'a pas été
divisée par une revente partielle de ce terrain, l'existence d'une
barrière ou d'une clôture ne signifiant pas nécessairement qu'il
s'agit d'une parcelle différente).

Noter aussi que le cadastre peut encore contenir des parcelles plus
grandes que la réalité, notamment quand un lotisseur rachète un grand
champ à un agriculteur pour ensuite le viabiliser et le revendre par
lot. Le cadastre enregistrera cette division, posera des nouvelles
bornes pour les constructions à venir et aussi pour le travail de
viabilisation demandé aux communes par le lotisseur avant même que ces
lots soient vendus.

Mais la mise à jour du cadastre public avec ces subdivisions peut
prendre des mois, même si c'est une opération nécessaire que doit
faire le lotisseur pour revendre les lots à construire (souvent à un
prix très supérieur, le lotisseur faisant un bénéfice très conséquent
sur les travaux de viabilisation obligatoires pour rendre un terrain
constructible et qu'il a préfinancés, ainsi que sur les frais de la
demande de constructibilité des lots demandés par la collectivité
locale).



Plus d'informations sur la liste de diffusion Talk-fr