[OSM-talk-fr] [Tagging] Deprecation of associatedStreet-relations

Vincent Pottier vpottier at gmail.com
Dim 25 Jan 22:05:15 UTC 2015


Le 25/01/2015 21:17, Andreas Goss a écrit :
>> Bref une nouvelle relation encore peu utilisée veut remplacer une
>> relation ancienne; sans réel changement fonctionnel.
>
Traduction, pas par un bot !
> If google translate got this right... no we don't want to replace it 
> with another relation, we just want to use addr:street.
Non, nous ne voulons pas remplacer par une autre relation, nous voulons 
seulement utiliser addr:street
> Maybe you in France have access to government data, but we in Germany 
> mostly don't and many countries neither, in some places maybe not even 
> the government has it.
Peut-être qu'en France, vous avez accès à des données gouvernementales, 
mais nous pas, principalement en Allemagne ni de nombreux pays. Par 
endroit, peut-être que le gouvernement ne les a même pas.
>
> And then those relations just make everything more complicated, lack 
> members or mappers break them by accident. I just started cleaning up 
> them and that already got rid of most of them, because they were 
> utterly incomplete. Why should I support and keep a tagging schema 
> when all over Bavaria maybe 5 areas have a dozen complete 
> (associated)Street relations?
Alors ces relations rendent seulement les choses plus compliquées, 
absence de membres, ou utilisateurs les cassant accidentellement.

J'ai commencé à les nettoyer et suis arrivé à supprimer la plus part 
d'entre elles, parce qu'elles étaient  tout à fait incomplètes. Pourquoi 
devrais-je soutenir et garder un schéma quand à travers toute la 
Bavière, peut-être cinq zones ont une douzaine de relation 
(associated)Street complète.

Mon point de vue et ma réponse...
===
L'intention est claire : pas de relation.

Ah ! Quelle bonheur d'avoir une carte 100% faite à la main par ces 
vaillants cartographes, jeunes hommes vigoureux et héros de notre temps, 
qui, ignorant les dangers, armés de leur seul courage et méprisant la 
faim et le froid, traversent les contrées sauvages, et recueillent avec 
précaution et sueur de leur front, les données de terrain, ces 
précieuses adresses que le yeux exercés et perçants auront su 
reconnaître aux milieux de signes trompeurs et qui, une fois assemblées 
par la main experte de nos patientes ouvrières, feront la richesse et la 
fierté et la grandeur de la nation ! (fin du lyrisme. Oui je me suis 
amusé ! )

Oui, c'est beau... On a vu, sur cette liste, un film là-dessus, sur les 
gars de l'IGN qui parcouraient le pays pour faire nos cartes. Joli film 
dont je n'ai plus la référence...

Mais quelle honte y a-t-il à apprécier, avec précaution aussi, le 
travail fait par d'autres ?

L'utilisation du schéma relationnel ou non n'est pas lié à la 
disponibilité de données gouvernementales. Et contrairement à ce qui est 
lâché sur le pseudo-vote : ce n'est pas un import, mais de l'IAO, 
intégration assistée par ordinateur. Peut-être que des subtilités ne 
sont pas passées Outre-Rhin. On retrouve la critique d'autrefois à 
propos de l'intégration du bâti.

Par ailleurs, je ne comprends pas ce rigorisme qui consiste à déclarer 
cassée une relation incomplète. Je crois qu'une subtilité sur la 
différence entre le modèle de relation associatedStreet et multipolygon 
a échappé à certains. Une relation est cassée quand il manque un numéro 
dans la rue, comme lorsqu'il manque un bout pour fermer le multypolygon ?

Et si le problème de la légitimité de la relation se pose en Bavière 
pour une douzaine de relation, cela remet-il en cause nos 112 000 
relations ?
--
FrViPofm



Plus d'informations sur la liste de diffusion Talk-fr