[OSM-talk-fr] NOUVEAU Bus contributor - Appli arrêts de bus

Philippe Verdy verdy_p at wanadoo.fr
Mer 8 Mar 13:17:42 UTC 2017


Le 8 mars 2017 à 11:05, <osm.sanspourriel at spamgourmet.com> a écrit :

> Bonne idée que de proposer une visualisation simple des niveaux de
> complétude, mais rouge/orage/vert n'est pas très sympa pour les daltoniens.
>
> Pour des couleurs compatibles : voir http://colorbrewer2.org/
> Ou compléter le rouge/orange/vert : mettre un niveau style barre de
> réception : de 0 à 4. [image: traffic light red icon][image: traffic
> light yellow icon][image: traffic light green icon]
>
Ces pictos de feux ne sont pas très accessibles non plus. Plus que
rouge/orange/vert, il faut surtout veiller à une différence de contraste:
ces trois couleurs peuvent marcher mais pas à la même luminence.
Le fond rouge va bien s'il est nettement assombri, et le texte dessus en
couleur claire (pas forcément blanc), l'orange devrait être de luminosité
moyenne et le texte noir; le vert devrait être pâle, le texte foncé (pas
complètement noir). Si on veut accentuer, on peut utiliser le texte en gras
selon l'importance qu'on donne soit au vert soit au rouge. A mon avis
l'accent est à mettre sur les éléments les moins complets.

Le niveau 0 (non spécifié ou à faire éventuellement), peut rester sur un
fond gris moyen à texte noir. Si le niveau 0 représente une donnée à ne pas
faire ou une erreur, autant utiliser un fond noir et et texte rouge clair.
Une bonne façon de tester ça est de régler son moniteur aussi avec une
"température" de blanc basse (Windows 10 contient un paramètre d'affichage
pour ça, pour la lecture de nuit ou dans un environnement sombre).
on peut aussi tester en prenant une capture d'image et appliquant dans un
éditeur graphique une filtre mettant la saturation des couleurs à zéro
(pour produire du monochrome noir/gris/blanc).

Certains smartphones ou aussi dans leur menu développeur la possibilité de
mettre un filtre des couleurs pour simuler l'aspect pour ceux que les
couleurs handicappent.

15 à 18% des hommes mâles sont concernés, ce n'est pas négligeable,
beaucoup moins de femmes sont concernées, car la cause est le plus souvent
génétique sur le chromosome Y pour ce qui concerne le décalage du pigment
vert des yeux vers le rouge ou sa plus grande rareté sur la rétine, le gène
du vert normal étant peu exprimé sur le chromosome X.

Le "daltonisme" le plus courant reste encore trichromatique (mais pas sur
le vert standard en milieu de la gamme visible, et les deux pigments
vert/orange et rouge sont plus proches ce qui donne les confusions les plus
communes entre le vert et l'orange, dans les couleurs peu saturées et à
luminosité égale ou quand les surfaces sont petites et réduites à quelques
pixels contrastant sur un autre fond, notamment pour le texte: la confusion
est plus sensible quand ce texte est sur fond très sombre ou noir ou sur un
fond coloré bleu/violet/rouge, que sur un fond blanc ou pâle); les vrais
dichromatismes sont très rares, le monochromatisme le sont encore plus.Dans
tous les cas c'est d'abord la différence de contraste, puis les niveaux de
luminosités qui jouent avant la distinction chromatique dans le domaine
orange/vert. Cette différenciation chromatique est encore plus difficile
entre orange et jaune/beige, et le vert moyen se confond avec le gris
moyen, le vert pâle se confond avec le gris pâle du fait de la faible
sélectivité du pigment vert décalé qui capte aussi un peu de lumière dans
le rouge, ce qui donne deux pigments actifs sur les trois. La gamme de
couleur entre vert et bleu aussi s'étale plus: ces personnes apprécient les
dégradés et camaïeux verts/orange (quand ils sont volontaires) avec une
palette enrichie de teinte du côté des couleurs chaudes, mais du vert au
bleu, les cyans leur paraissent un peu plus bleus qu'il ne sont. Entre le
bleu et le rouge la vision des violets est normale et c'est pour ça que les
palettes recommandées pour légender en classes de couleurs distinctes sont
dans cette gamme, mais dans ce cas on ne peut la compléter que d'un côté:
soit du cyan du côté froid (mais alors aucun vert), soit de l'orange/jaune
du coté chaud (mais alors aucun vert là non plus): avec le jeu des
contrastes et luminosités on améliore la différenciation.

En revanche pour tout le monde, jouer sur les différences de saturation des
couleur n'a pas de sens, elle varie trop en fonction de l'environnement,
des tailles relatives d'objets dans une scène, et selon la nature des
supports (ou la luminosité des écrans).

Bref pour concevoir des palettes accessibles, plutôt que regarder des
palettes numériques RVB, un modèle HSV (ou HSL quasi équivalent) est
largement préférable: bien différencier d'abord la composante lumineuse V
pour les distinctions importantes, puis restreindre l'intervalle des
valeurs H de colorimétrie, et utiliser au maximum trois valeurs (0, 50% et
100%) pour la composante S de saturation, en limitant le nombre de classes
avec saturation 50% à ne pas utiliser dans les couleurs sombres (donc
uniquement pour les valeurs V pas trop sombres ni trop claires).

Ceci a des conséquences aussi dans les rendus cartographiques: pour les
"daltoniens" les plus courants (pseudo-dichromats avec décalage du vert),
les petites zones vertes ou beige sont difficiles à distinguer dans une
scène comprenant divers détails ou des éléments très contrastés semés
dessus (des libellés par exemples). Et sur un fond beige (ou sur un
affichage de luminosité réduite le soir ou à température de blanc plus
faible donnant des couleurs plus chaudes) il est impossible de distinguer
clairement un texte vert contrastant d'un texte rouge contrastant ou même
d'un texte gris (à contraste égal), et un texte vert sur rouge ou rouge sur
vert est très peu lisible (les fines lignes paraissent floues/instables).
Un texte rouge ou vert sur fond blanc ou noir sera aussi difficile à
distinguer s'il n'est pas dans une police grasse ou s'il n'y a un halo
blanchâtre ajouté autour: le halo améliore la lisibilité du texte sur le
fond mais pas la différence de couleur des textes.
-------------- section suivante --------------
Une pièce jointe HTML a été nettoyée...
URL: <http://lists.openstreetmap.org/pipermail/talk-fr/attachments/20170308/69109441/attachment.html>
-------------- section suivante --------------
Une pièce jointe autre que texte a été nettoyée...
Nom: traffic-light-green-icon.png
Type: image/png
Taille: 1488 octets
Desc: non disponible
URL: <http://lists.openstreetmap.org/pipermail/talk-fr/attachments/20170308/69109441/attachment.png>
-------------- section suivante --------------
Une pièce jointe autre que texte a été nettoyée...
Nom: traffic-light-red-icon.png
Type: image/png
Taille: 1489 octets
Desc: non disponible
URL: <http://lists.openstreetmap.org/pipermail/talk-fr/attachments/20170308/69109441/attachment-0001.png>
-------------- section suivante --------------
Une pièce jointe autre que texte a été nettoyée...
Nom: traffic-light-yellow-icon.png
Type: image/png
Taille: 1490 octets
Desc: non disponible
URL: <http://lists.openstreetmap.org/pipermail/talk-fr/attachments/20170308/69109441/attachment-0002.png>


Plus d'informations sur la liste de diffusion Talk-fr